Technologies pour l'utilisation de l'énergie hydraulique



Types de technologies

En utilisant le potentiel d'un fleuve ou d'un courant, l’hydro-électricité ne dépend pas du nombre de barrages mais de la capacité du fleuve et de son déplacement. Seule l'eau mobile peut faire fonctionner les turbines hydrauliques. On peut ajouter des systèmes de barrages et d'arrêt de l'eau et puis la laisser dehors aux turbines dans des dérivations superficielles, ou encore ajouter des tunnels ou canaux et autres dispositifs. L'énergie cinétique des fleuves peut être convertie par l'intermédiaire de transformateurs qui sont installés dans les fleuves (par exemple des turbines entièrement submergées). Cela a deux effets positifs, d'abord il est sensiblement meilleur marché, et deuxièmement il est respectueux de l'environnement.

Une différence essentielle entre les centrales hydrauliques et les unités hydro cinétiques réside dans le fait que les turbines hydrauliques emploient l'eau entrante une fois seulement avec une énergie puissante résultant d'une montée subite de l'eau créée artificiellement. Les technologies des centrales hydro cinétiques utilisent le cycle d'eau de basse énergie coulant de manière répétitive et ce, sans montée subite.

Les centrales hydrauliques emploient l'énergie cinétique de l'eau créée par une chute (barrage). C'est une technologie hydraulique répandue qui n'utilise pas complètement toutes les caractéristiques normales de l'eau. Les usines hydrocinétiques transforment l'énergie cinétique, disponible dans l'eau qui coule (fleuves) en énergie électrique à l'aide des turbines hydrauliques et générateurs électriques. Le potentiel d'énergie dépend de la quantité de l'eau et de sa vitesse.

Avec les technologies contemporaines, l'efficacité des centrales hydro cinétiques peut être très supérieures à celles des centrales hydrauliques.

La technologie dérivée de l'énergie des vagues (houlomotrice)

Il y a deux approches principales pour construire une centrale hydroélectrique utilisant la puissance des vagues. L'une d'entre elles est la construction des centrales électriques côtières utilisant l'énergie de la vague déferlante et l'autre est une centrale électrique en mer qui est totalement ou à moitié submergée par la mer, le plus souvent près du rivage. On ne peut pas dire que cette approche soit plus efficace parce qu'elle dépend en grande partie du choix de l'endroit spécifique qui est fait sur la côte ou en mer.

Ces approches sont techniquement différentes. Jusqu'à présent, environ 20 technologies différentes ont été employées pour les deux systèmes ainsi que des combinaisons diverses de technologies. Les usines côtières utilisent souvent des turbines de roue à aubes selon la technologie de CHAPMAN.

Puis-je appliquer cette technologie dans mon entreprise ?

Posez-vous les questions suivantes :

Est-ce qu'il y a un fleuve qui coule en permanence à côté de votre entreprise ?
Votre entreprise est-elle située loin du réseau ?
Avez-vous besoin d'énergie électrique ?
Avez-vous assez de ressources financiers ou la possibilité d'un crédit à long terme ?

Si c'est le cas, un micro-système hydraulique (entre 5 kW et 100kW) est une bonne solution pour votre besoin en électricité.

Quelle technologie est la meilleure à choisir : une unité hydraulique ou hydro cinétique ?

L'exploitation des centrales hydrocinétiques, dues au manque d’intérêt pour les dispositifs hydrauliques (mur de barrage, pipelines, valves), n'a pas de coûts d'exploitation élevés comparés aux centrales hydrauliques. Ainsi les coûts annuels d'exploitation sont comparativement bas, et donc le prix de production de l'énergie est bas. Il n'est pas intéressant d'investir dans de plus petites unités hydrauliques parce qu'une proportion élevée de ressources devrait être dépensée pour compenser les dommages environnementaux qui pourraient être causés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


N.B. Les centrales hydrauliques sont utilisées à moins de 20 % par an pour conserver les ressources nécessaires en eau. Et l'exploitation des installations hydrocinétiques atteint sans problèmes une charger annuelle 4 à 5 fois supérieure ce qui réduit considérablement le prix de revient de l'énergie ainsi produite