Algorithme d'introduction La biomasse agricole et la biomasse de bois

Les principales actions à entreprendre pour introduire ces technologies sont les suivantes :

  1. Evaluer la quantité indispensable d'énergie calorifique - peut-être évaluée sur la base des coûts opérationnels de l'énergie calorifique des sources conventionnelles.
  2. Fournir la source requise. Si la biomasse n'est pas un produit issu des déchets de production, qu'elle est la possibilité pour l'acheter et à quel prix ?
  3. Contacter quelques fournisseurs d'équipement et recevoir des offres.
  4. Choisir le bon type d'équipement, suivant la source de la biomasse (agricole ou bois) utilisée
  5. Analyser les offres et choisir un fournisseur sur la base du rapport productivité/prix.
  6. Préparer l'évaluation financière des frais financiers du projet, des coûts d'exploitation, des revenus attendus et le délai de retour sur investissement
  7. Valider l'assurance financière du projet : évaluation des capitaux propres, possibilité de crédits, subventions d'initiatives ou de programmes nationaux ou européens.
  8. Préparer un projet pour l'approbation de la technologie, permis de construire, autorisations…
  9. Choisir un fournisseur et signer un contrat - choisir une société qui assurera le montage et la maintenance (si le fournisseur ne les assure pas).
  10. Commander l'équipement choisi.
  11. Organiser la formation pour le personnel qui sera chargé de l'installation.
  12. Organiser la livraison de la biomasse et des matériels additionnels.
  13. Faire monter l'installation par la société spécialisée.
  14. Organiser l'approbation des travaux.
  15. Organiser la réception de l'installation par la société de montage et de maintenance
  16. Démarrer l'installation.

 

Biomasse d'origine animale

La principale technologie utilisant la biomasse d'origine animale est celle des bioréacteurs pour la production de biogaz. Les principales étapes que vous devez suivre pour le choix de ce processus sont les suivantes :

  1. Evaluation de la quantité nécessaire d'énergie (chauffage et électricité) qui peut être faite sur la base de coûts d'exploitation pour les sources conventionnelles de chauffage et d'énergie électrique.
  2. Evaluation du potentiel de la biomasse accessible d'origine animale pour la production de biogaz. Voir la table1.
  3. Prise de contact avec des fournisseurs d'équipement et réception des offres.
  4. Évaluation de la capacité du bioréacteur, suivant la biomasse d'origine animale accessible.
  5. Analyse des offres et choix du type le plus approprié de bioréacteur et de fournisseur sur la base du rapport prix/productivité.
  6. Préparation de l'évaluation financière des coûts du projet, coûts opérationnels, revenus attend us, et à la limite, le temps de retour sur investissement.
  7. Assurance financière du projet - évaluer les fonds propres, la possibilité d'obtenir un crédit, les financements accessibles de programmes et initiatives au niveau national ou européen (voir le chapitre 6).
  8. Création d'un projet pour l'introduction de la technologie, approbation de la construction, rapport d’évaluation des effets sur l'environnement...
  9. Signature d'un contrat de vente de l'énergie produite dans le cas d'excès par rapport aux besoins de l'entreprise.
  10. Commande de l'équipement choisi.
  11. Choix et signature d'un contrat avec une société spécialisée dans le montage et l'entretien de l'installation (si le fournisseur ne le fait pas).
  12. Organisation de la formation pour le personnel d'installation.
  13. Organisation de la livraison de la biomasse d'origine animale et des matériaux additionnels.
  14. Installation faite par une société spécialisée.
  15. Processus d'approbation de l'installation.
  16. Acceptation de l'installation par l'entreprise pour le support et l'entretien.
  17. Faire fonctionner l'installation.

 

Espèces animales
Poids moyen du bétail en kilos
Production de biogaz par animal exprimé en m3 par jour
Bétail
350-400
0.45 – 1.0
Porcs
80 – 100
0.116 – 0.2
Moutons
30 – 40
0.06 – 0.07
Oiseaux
1.5 – 2
0.0035 – 0.004
(avec une moyenne estimée à 100 kilos pour 1 porc, il est possible d'obtenir 0,2m3 de biogaz à partir des déjections par jour)

 

Un exemple:
Un élevage de volaille de 8000 poules fournirait quotidiennement un engrais de 960m3 ou de 40 m3 par heure, ce qui correspond à une énergie de 1920 kilowatts. La même ferme consomme environ 900 kilowatts d'énergie par jour. Cela montre que la ferme utiliserait seulement 50% de la production de l'énergie électrique pour ses propres besoins et pourrait revendre l'autre moitié.

 

 

 

N.B!!!
La santé et la sécurité sont d'une importance majeure. Procédez à une inspection régulière et suivez les instructions et exigences techniques du fournisseur de l'équipement.

Le Biogaz est extrêmement volatile et corrosif. Faites une inspection régulière et conformez-vous aux impératifs techniques de l'entreprise et du producteur de l'équipement.