Vous êtes ici au centre solaire Mirow et Cie., une société qui s'est développée à partir de mon atelier privé que j'ai ouvert dès 1975 en RDA sous le nom d’« atelier pour l’électronique physique ». Une société qui n'était pas si commune du temps de la RDA et qui a fonctionné avec l’électronique et la technologie de réhabilitation.

 

Le centre solaire Mirow est une partie du développement de cette société parce que c'est aussi un passe-temps et nous pouvons dire que nous avions fait cela pendant environ dix ans. Dans l'ensemble, la société s’occupe de technologies d'énergie, c’est-à-dire toutes les formes de chauffage moderne : l'énergie thermique solaire, le chauffage par pompe à chaleur, les stations thermiques utilisant les systèmes de chauffage au bois, le chauffage par granules, le hachage du bois, le chauffage d'eau par cheminée - tout que vous pouvez imaginer, et vous pouvez également les voir dans notre « Plus Energy House”.

 

Je n'ai pas une formation spéciale dans ce domaine mais j'avais l'habitude d'étudier la physique et plus tard, l'appareillage de mesure électronique. J'ai passé mon diplôme puis j’ai obtenu un doctorat en technologie médicale, c’est pour cela ainsi nous sommes familiers avec tout ce qui concerne l'énergie et la cybernétique. La mise en œuvre de la technologie solaire est juste le résultat d’une pensée nous disant qu’il en faut encore plus pour sauver le monde.

 

Fondamentalement tout a été fait de manière autodidacte mais il y avait une association merveilleuse de ces amoureux de l’énergie qui s’appelait « Phoenix » (du nom de l'association des utilisateurs d'énergie en Allemagne). Et c'est là que je suis personnellement devenu "un consultant solaire"; c'était un essai vraiment difficile pour un homme entre deux âges comme moi, essai qui s’est ensuite terminé en devenant  "un consultant solaire pour les systèmes thermiques photovoltaïques et solaires".

 

Nos employés et notre directeur M. König ont également acquis la connaissance d'une manière autodidacte avec mon aide. Et c’est seulement à cause de la petite taille d’une société comme la nôtre – et je voudrais ajouter ceci – qui n'a pas de temps ou d’argent pour se former pleinement, soi ou les salariés. Néanmoins, nous avons des media modernes qui nous aident.

 

Nous avons une façade photovoltaïque dans le bâtiment de nos bureaux. L'électricité produite ici est beaucoup plus importante que celle que nous employons, de sorte que fondamentalement nous pouvons vivre là-dessus, mais l’électricité est également fournie par le réseau. Le chauffage de ce bâtiment fonctionne avec le gaz naturel parce que nous n'avons pas voulu et n’avons pas pu interférer dans les conditions de construction. Nous avons présenté l'alternative que nous avons eu tout au long de cette aventure dans notre " Plus Energy House " qui aide en parallèle le centre solaire Mirow en tant qu’outil de marketing pour montrer aux gens ce qui peut être fait.

 

L'électricité utilisée dans la société est produite à 100 % par l’énergie solaire. Le chauffage est encore d’origine fossile, ce que nous n'aimons pas. Cela concerne les vieux radiateurs mais c’est aussi lié au temps et aux raisons financières. L'électricité est produite à 100 % par nos propres moyens et est fournie au réseau.

 

Nous vendons l'excédent à notre fournisseur E.DIS avec lequel nous sommes très liés et nous n'avons aucun problème ici.

 

Naturellement c'est également un argument économique qu'une telle usine solaire soit amortie aussi rapidement. C'est également aujourd’hui, une manière de retirer un revenu pour beaucoup d’entreprises agricoles de notre région.

 

Tout d'abord, il y a les programmes fédéraux, l'EEG (loi sur l’approvisionnement en énergie) qui se développe vraiment comme exemple global ; alors il y a des aides octroyées par le Ministère Fédéral des sciences économiques pour l'énergie thermique solaire et dans le Mecklenburg-Pomeranie occidentale, il y a également une aide liée au concept climatique ; cela existe seulement pour les institutions sociales, les associations et pour les établissements charitatifs, mais pas pour les entreprises privées.

 

Nous étions heureux qu'aucun obstacle n'ait été mis sur notre chemin quand nous avons construit nos propres immeubles. Nous n'avons eu besoin d'aucun appui ici et notre façade solaire a été approuvée sans aucun souci. Concernant l'élément marketing « Plus Energy House” – là, le coût total de la technologie de l’énergie régénératrice s’est élevée à 133.000 euros - nous n'avons consciemment accepté aucune aide et malgré ceci, le ministre de l'environnement a inauguré le bâtiment (bien qu'il n'ait pas été financé par lui). Et c'est un exemple du soutien général apporté en Allemagne : vous pouvez faire quelque chose de rentable comme ceci sans aides directes, seulement par grâce à l'EEG (loi d'approvisionnement en énergie).

 

Pour ces installations thermiques nous avons inclus les 125 € d’aide que nous avons reçue par m² dans le bâtiment que nous avons pris. Aujourd'hui l’aide est divisée : pour de petites usines vous obtenez seulement 115 euros et pour les plus grandes 135 euros, parce qu'ils veulent aider le financement du chauffage en particulier. Nous avons reçu la première aide pour notre surface de collecteur de 26 m². C'était une petite aide et notre fournisseur d'énergie nous a payé une allocation unique de 500 euros pour la pompe à chaleur.

 

Naturellement il est donc nécessaire de réunir le capital; le centre solaire est une SARL avec des moyens très limités et un capital relativement petit. Nous avons fait en sorte que tout soit financé de manière privée mais permettant l’utilisation par la société.

 

Tout d'abord, je voudrais ajouter quelque chose : nous avons employé le refroidissement naturel en particulier. Il est possible d'introduire le refroidissement dans une maison avec l’effet secondaire de la pompe à chaleur avec très peu d'électricité, rien qu’avec l'énergie de conduite des pompes de circulation normales. Comme nous le savons, des quantités énormes d'énergie sont employées en Amérique en été par des systèmes d’air conditionné. Nous avons également prouvé ici qu'il est possible de refroidir avec quasiment aucune énergie. Venons-en maintenant à votre question : nous sommes une société de technique solaire, c'est pourquoi l'introduction des piles solaires n'a pas d’impact important, mais dans le cas d’une autre société, elle obligerait certainement à un niveau plus élevé de formation parmi les employés et entraînerait également un plus grand intérêt pour ce sujet et peut-être à une amélioration de l'atmosphère de travail.

 

Il n'y a aucune limitation pour l'usage des énergies renouvelables. L'introduction des pompes à chaleur d’eau est un peu plus problématique, parce qu'ici vous avez besoin toujours de l'approbation de l’Administration des eaux. Si vous voulez construire un puits et employer les eaux souterraines et si le mélange des niveaux n’est pas permis, c’est un peu compliqué. C'est pourquoi cette variation qui est réellement la plus efficace dans le cas des pompes à eau, n'est pas souvent employée. Au lieu de cela, des collecteurs de surface sont utilisés. Ils ne pénètrent pas réellement dans la surface de la terre ou alors vous utilisez des capteurs de terre, ce qui est moins compliqué. Cependant, vous devez forer un trou dans la terre, trou qui peut atteindre jusqu'à 70 mètres de profondeur et vous devez également avoir la permission pour cela.

 

Notre directeur et moi sommes tous deux issus de la branche électrique, nous n’avons pas besoin de formation additionnelle, nous avons l'autorisation du fournisseur local d'énergie. Mais nos employés ont besoin de formation. Nous n'avons pas de formations directes qui seraient coûteuses, mais dans la plupart des cas, les formations sont mises en place par les fabricants ce qui ne coûte rien à la société et au centre solaire Mirow. Mais notre société a employé des consultants d’affaires et nous avons eu des aides pour cela. Mais d'un point de vue professionnel, ce n'était pas nécessaire.

 

A ce stade, nous sommes un peu démodés. En tant que société pour la sécurité technologique, nous avons eu l'habitude de nous battre avec la permission VDS et l’ISO 9000 ce qui aurait signifié que nous aurions dû payer beaucoup d'argent quelque chose que nous possédons déjà avec une  conscience tranquille. C'est pourquoi je n'attache personnellement aucune valeur à ces certifications. Il peut être vrai que quelques clients sont impressionnés par cela, mais nous voulons faire impression par notre compétence spécialisée et par tout ce qui a trait étroitement à notre société.

 

Le fait que les familles et les sociétés qui ont fait quelque chose dans le sens de l'énergie renouvelable aient une conscience complètement nouvelle de la vie, est un phénomène que nous vivons encore et encore. Il y a les gens qui font attention chaque jour à leur électricité, qui vivent de manière très consciente, qui économisent l'électricité et l’eau même s’ils la fournissent eux-mêmes.  C'est également notre but principal quand nous vendons nos énergies renouvelables avec le titre "économisez l'énergie - employez les énergies renouvelables". Et j'aime vraiment le processus de ces personnes qui changent leurs idées y compris à l’intérieur de notre entreprise. Ainsi c'est un « oui » très clair, une meilleure conscience de la vie, le sentiment de contribuer au fait d’économiser le monde et probablement de ne pas être qu’un peu lucratif  - c’est un sentiment très grand. Je ne peux que répondre à cette question d'une manière positive, nous avons également apporté une petite contribution à l'image de notre ville de Mirow et de nos lacs du Mecklenburg.

 

L'intérêt régional est très fort et positif puisqu’aucun financement régional n'est nécessaire pour l'introduction des énergies renouvelables. Il y a assez d'individualistes et de personnes actives qui agissent, même si c’est parfois trop pour elles ; leur but est seulement de faire quelque chose de bon. Cela porte également notre société moderne et nous rend fier. Dans le district administratif de Mecklenburg-Strelitz, il n’y a sans doute que peu de gens qui ne connaissent pas le centre solaire Mirow et nos efforts.